L'INFO MINUTE NATIONALE OU INTERNATIONALE - SELECTION PAR 365 ADDICT

SPECIAL CORONAVIRUS COVID 19 - MISE À JOUR EN TEMPS RÉEL - PAR 365 ADDICT

 

ECO NEWS 

ECO NEWS

 

 

ECO NEWS

 

 

 

31/03/2020

Les mensonges de Didier Raoult pour promouvoir la chloroquine et faire oublier le reste

VOS MEILLEURES INFOS !

AVERTISSEMENT : Cet article a pour objectif de dévoiler certaines manipulations du professeur Didier Raoult datant de mars 2020. Il ne présume donc en rien de l’efficacité de la Chloroquine, sujet indépendant de Didier Raoult, qui n’en n’est ni l’inventeur, ni le premier préconisateur. Des essais cliniques sont en cours et démontreront bientôt son efficacité potentielle.
Mais n’oublions pas, également, les nombreuses autres pistes de traitement !

Par ailleurs, vous pouvez vous abonner ici pour recevoir par email notre Newsletter avec nos prochains articles, et à nous soutenir en vous abonnant à notre page Facebook ou nos comptes Twitter (ici et )

ENTRAIDE : nous recherchons des locuteurs de persans chinois et coréen, et des bilingues anglais – nous écrire ici, merci)

Lire la suite



from Les-Crises.fr https://ift.tt/2UugYKq
MERCI !

En quoi l’épidémie actuelle due au coronavirus est-elle comparable à celles du SRAS et du MERS ? Par Chia-Yi Hou

VOS MEILLEURES INFOS !

Source : The Hill, Chia-Yi Hou, 24-01-2020

Getty Images

  • Il y a maintenant plus de 800 cas de ce nouveau coronavirus en un mois et demi après l’apparition des premiers cas.

Lire la suite



from Les-Crises.fr https://ift.tt/2xzCG6T
MERCI !

Voilà pourquoi certains cas de COVID-19 sont pire que d’autres – Par Katarina Zimmer

VOS MEILLEURES INFOS !

Source : The Scientist, Katarina Zimmer, 24-02-2020

Les récentes données ainsi que les connaissances acquises sur les épidémies de coronavirus de type SARS et MERS donnent quelques indications sur les raisons pour lesquelles

certaines personnes sont plus vulnérables au SARS-CoV-2 .

CI-DESSUS : Photo couleur d’une image du SARS-CoV-2 prise au microscope électronique – © ISTOCK.COM, NARVIKK

Comme toutes maladies respiratoire, le COVID-19 [maladie causée par le SARS-CoV-2] peut varier d’un patient à l’autre. D’après les dernières donnés partagées le 17 Février sur cette nouvelle catégorie de coronavirus par le Centre chinois de contrôle et de Prévention des Maladies, la majorité des cas testés positifs sont considérés comme étant bénins, avec des symptômes allant du léger rhume à une pneumonie légère.

Lire la suite



from Les-Crises.fr https://ift.tt/2QYTVFu
MERCI !

Étude pilote portant sur l’hydroxychloroquine dans le traitement des patients atteints de la forme commune de la maladie associée au coronavirus 19 (COVID-19)

VOS MEILLEURES INFOS !

Source : Zhejiang University Journals, 03-03-2020

CHEN Jun,LIU Danping,LIU Li,LIU Ping,XU Qingnian,XIA Lu,LING Yun,HUANG Dan,SONG Shuli,ZHANG Dandan,QIAN Zhiping,LI Tao,SHEN Yinzhong,LU Hongzhou

Département des maladies infectieuses et immunitaires, Centre clinique de santé publique de Shanghai, Université Fudan, Shanghai 201508, Chine

Résumé

Objectif : Évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’hydroxychloroquine (HCQ) dans le traitement des patients atteints d’une maladie due au coronavirus 19 sous sa forme commune (COVID-19).

Lire la suite



from Les-Crises.fr https://ift.tt/2UvMmrL
MERCI !

Walking the Talk on Climate Change after the Pandemic: Reorienting State-Owned Enterprises towards Sustainability

YOUR BEST NEWS !

MEXICO, Mar 31 (IPS) - Leonardo Beltran is Non-Resident Fellow of the Institute of the Americas, Member of the Board of SEforALL, and former Deputy Secretary at the Mexican Department of EnergyThis year started with the news of the appearance of a new virus, COVID-19. The impact and severity of its effects in public health, mortality and the world economy are overwhelming. No public health system was prepared for this crisis, and yet governments are reacting deploying different policies to mitigate the crisis, and recover as fast as possible.

Read the full story, “Walking the Talk on Climate Change after the Pandemic: Reorienting State-Owned Enterprises towards Sustainability”, on globalissues.org



from Global Issues News Headlines https://ift.tt/2QYEpJK
ENJOY !

Life in the Time of COVID-19: Quo Vadis Homo Sapiens?

YOUR BEST NEWS !

NEW YORK, Mar 31 (IPS) - Dr PL de Silva is Director, Institute for Strategic Studies and Democracy (ISSD) Malta and Adjunct Professor, Institute for Diplomacy and International Relations, Seton Hall UniversityThe writing is on the wall for all to see from far and wide – there is nowhere to hide from this invisible enemy, a new coronavirus, maybe with the exception of self-isolation, quarantined at home and even then, we are not 100% safe.

Read the full story, “Life in the Time of COVID-19: Quo Vadis Homo Sapiens?”, on globalissues.org



from Global Issues News Headlines https://ift.tt/39B91qV
ENJOY !

West First Policies Expose Myths

YOUR BEST NEWS !

SYDNEY and KUALA LUMPUR, Mar 31 (IPS) - As the epicentre of the COVID-19 pandemic shifts from China to the developed West, all too many rich countries are acting selfishly, invoking the ‘national interest', by banning exports of vital medical supplies.

Read the full story, “West First Policies Expose Myths”, on globalissues.org



from Global Issues News Headlines https://ift.tt/3axQ61J
ENJOY !

Harness Youth to Change World's Future

YOUR BEST NEWS !

NEW YORK, Mar 31 (IPS) - Vanessa Nakate of Uganda may have been cropped out of a photograph taken at the World Economic Forum, but she along with Swedish activist Greta Thunberg have made the climate crisis centre stage.

Read the full story, “Harness Youth to Change World's Future”, on globalissues.org



from Global Issues News Headlines https://ift.tt/39usda4
ENJOY !

Covid-19 : la plupart des tests actuels ne sont fiables au mieux qu’à 70 %

VOS MEILLEURES INFOS !

Source : France Bleu, Benjamin Fontaine, 27-03-2020

Selon le professeur Vincent Thibault, chef de service du laboratoire de virologie aux CHU de Rennes, les tests de dépistage du coronavirus ne sont fiables qu’à 70%. Ce qui pourrait expliquer la prise en charge tardive de l’adolescente décédée en région parisienne.

Alors que les formes sévères de coronavirus sont rares chez les jeunes patients atteints, la mort d’une adolescente parisienne de 16 ans a créé la stupéfaction. A Rennes, le professeur Vincent Thibault, chef de service du laboratoire de virologie au centre hospitalier universitaire alerte ce vendredi 27 mars.

Le virus peut être plus profond

Il souhaite rétablir la vérité sur la performance des diagnostics effectués. « Aujourd’hui nous faisons des prélèvements dans le nez mais on sait que le virus ne se trouve pas dans le nez à toutes les phases de la maladie, » explique le virologue. « On peut donc avoir un test négatif alors que le patient présente des symptômes et qu’il est bien contaminé. Ça s’explique par le fait que le virus est bien plus profond, dans les poumons par exemple. »

Lire la suite



from Les-Crises.fr https://ift.tt/2Jrfavc
MERCI !

Municipales et coronavirus: la colère monte dans le personnel politique

VOS MEILLEURES INFOS !

Source : Pauline Graulle et Manuel Jardinaud, pour Mediapart, le 28/03/2020.

Le nombre d’élus locaux et de militants atteints par le Covid-19 explose. D’aucuns font le parallèle entre le maintien du premier tour, le 15 mars dernier, et l’affaire du sang contaminé.

Difficile de s’y retrouver dans le vertige des nombres et des lieux. Toute cette semaine, les journaux locaux ont tenté de remonter, au compte-gouttes, les noms des élus, militants politiques ou assesseurs atteints par le coronavirus qui ont participé au premier tour des municipales. Des dizaines, pour l’instant. Des centaines, peut-être, bientôt.

Plus la maladie gagne du terrain, plus ils sont nombreux, dans le monde politique, à redouter les effets sanitaires du vote du 15 mars. Un scrutin qui, malgré l’abstention record, a déplacé 20 millions d’électeurs qui se sont pressés dans les isoloirs, dans des conditions d’hygiène parfois douteuses. De quoi augurer un scandale sanitaire que personne, ou presque, n’avait vu venir ?

Depuis ce fameux dimanche, la revue de presse des contaminés du premier tour s’allonge de jours en jours. Le 24 mars, La Voix du Nord titre sur « Le maire et une adjointe d’Anzin-Saint-Aubin en confinement ». Le 25 mars, Le Progrès rapporte « une vague de cas de Covid-19 après la tenue du premier tour » à Bron, à Villeurbanne ou à Lyon. Le 26 mars, l’AFP recense sept élus positifs de Coudekerque-Branche (Nord). Des malades ont aussi été identifiés à Angers ou à Saint-Fons (au moins huit cas sur la liste de Chafia Zehmoul, qui pourrait porter plainte pour « blessures involontaires » contre Édouard Philippe). Mais encore à Marseille, en Corse, à Paris ou à Saint-Ouen – Mediapart s’en est fait l’écho ici.

Lire la suite



from Les-Crises.fr https://ift.tt/2wNKula
MERCI !

Des États aux abois

VOS MEILLURES INFOS !

Par Drieu Godefridi.

En Europe, l’affaissement partiel de l’activité économique — dont la crise financière n’est qu’une conséquence, dans une suite inverse mais nettement plus dévastatrice que la chronologie de 2008 — va entraîner, dès maintenant, un effondrement des recettes fiscales.

On tend à l’oublier, mais l’impôt, par lequel vivent tant de nos contemporains, suppose de la création de valeur. Si aucune valeur n’est créée, l’impôt se réduit à rien.

Par exemple, la TVA est un impôt sur la consommation ; que la consommation se réduise de 50 %, les recettes TVA se réduiront d’autant.

Autre exemple, l’impôt sur les sociétés, qui n’est pas un impôt sur l’activité, mais sur le bénéfice. Dans un futur prévisible, il n’y aura plus guère de bénéfice à imposer, seulement des pertes. Même lorsque les bénéfices poindront timidement, fiscalement les pertes reportées les effaceront, probablement pendant des années.

Trois solutions économiques

Nos États vont voir leurs recettes s’effondrer, alors que la structure de leurs dépenses n’a pas changé d’un iota (quand elle ne s’est pas aggravée). Quelle solution ? En théorie économique comme en technique juridique, il n’en existe que trois : réduire drastiquement les dépenses, emprunter, lancer des programmes de confiscation de la propriété privée. En réalité, comme nous allons le voir, la réduction drastique des dépenses adviendra tôt ou tard.

En effet, sur le continent européen, la plupart des États étaient déjà financièrement exsangues avant la crise, et faible leur « crédit » subsistant sur les marchés financiers internationaux.

Par conséquent, la fuite en avant « externe » qui consisterait à contracter de nouveaux emprunts pour compenser l’effondrement des recettes fiscales est, en Europe, une voie non seulement sans issue, mais inexistante.

En effet, des États qui, souvent depuis des décennies (Italie, Belgique, plus récemment la France), en sont à contracter des emprunts pour rembourser les seuls intérêts de leur dette — jamais le capital — peineront à convaincre les bailleurs de fonds dans le même temps que leurs recettes fiscales s’effondrent.

L’alternative est la fuite en avant « interne », consistant pour un État à se lancer dans des confiscations massives sur le territoire national, usant de différents prétextes (nécessité, crise, solidarité) habillés de catégories juridiques (nationalisation, impôt de crise)1.

La voie de la confiscation

Hors le jugement moral qui peut être posé sur ces procédés, et du cortège de violences arbitraires que leur mise en œuvre implique partout et toujours, il faut souligner que la voie de la confiscation — activement encouragée depuis des années par des économistes néo-marxistes tels que Thomas Piketty2 — n’est pas chimérique ; les exemples tirés de l’Histoire (Révolution française3) comme de l’actualité (Venezuela) en attestent.

Reste que ce procédé s’épuise par son usage : on ne confisque qu’une seule fois. Derrière, il n’y a plus rien à confisquer.

À court ou moyen terme, par nécessité et par absence d’alternative structurelle, les États européens réduiront drastiquement leurs dépenses.

  1. Une variante du même procédé consiste à emprunter davantage sur les marchés, en offrant du “collatéral” tiré d’un expropriation qui ne dit pas son nom : par exemple les projets français de détacher la propriété du terrain et du bien immeuble, qui est une expropriation pure et simple.
  2. Piketty, idéologue naïf de l’égalitarisme — À propos de Capital et idéologie
  3. F. Aftalion, L’économie de la révolution française, 2007.


from Économie – Contrepoints https://ift.tt/2vZmA5R
MERCI !

MOST VIEW